L'atelier

créer, fabriquer, construire

Toutes les techniques sont bonnes pour faire naitre l'objet, tournage, modelage, estampage et moulage réalisés dans des moules fabriqués par l'atelier avec des prototypes de l'atelier.

tournage

C''est une technique particulière, sur le tour à l'aide de ses mains et de quelques outils, la terre devient un objet circulaire.

La technique du tournassage permet de parfaire la finition de l'objet.

Tournassage

coulage et estampage dans des moules

Les moules sont fabriqués à l'atelier Terre Ardeline en plâtre ou en argile, à partir d'éléments naturels ou des objets que j'ai prit soin de créer.

Ils reçoivent de la barbotine, l'argile "liquide" pour la technique du coulage. Ou ils servent d'empreinte en appliquant des plaques d'argile, pour la technique de l'estampage.

Modelage, sculpture

Du modelage à la sculpture il n'y a qu'un pas... Chacun a sa propre définition.

Il s'agit de transformer une motte d'argile en un objet à l'aide de ses mains, et de petits outils..


de la réalisation à l'objet fini, patience...

Tout commence par le façonnage de l'argile naturelle, presque noire, souple et douce, puis quand le travail est fini, la pièce sèche et devient gris clair, elle est très fragile..

Une fois totalement sèche elle doit subir une première cuisson jusqu'à 980°C, Le grès de Saint Amand devient rose, solide, et poreux.

Vient la mise en couleur avec l'émail, c'est une poudre de roches et d'oxydes délayés avec de l'eau, on imagine la couleur finale d'après quelques essais préalables, mais sans savoir vraiment... il reste toujours une part de mystère liée au naturel.

Quand la couleur est posée, la surface de l'objet est poudreuse, il faut refaire une cuisson, cette fois  jusqu'à 1 280°C .

Chaque cuisson compte une dizaine d'heure.

Le travail de l'argile est une succession d'étapes de créations, de surveillances, de manipulations, de finitions et d'attentes... d'où la patience!